Monobrosses orbitales vs monobrosses traditionnelles : fonctionnement et avantages.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Depuis des décennies déjà, les monobrosses sont des machines incontournables pour récurer votre sol, le lustrer ou tout simplement l’entretenir.

Toutefois, un nouvel acteur a récemment fait son entrée sur le marché : la monobrosse orbitale.

Cet article vous propose une comparaison du fonctionnement de ces deux types de monobrosses.

Vous constaterez assez vite qu’une monobrosse orbitale présente de très nombreux avantages par rapport à la monobrosse traditionnelle. 

Il est donc grand temps d’en dresser la liste.

Le fonctionnement d’une monobrosse traditionnelle

Les monobrosses traditionnelles se répartissent en 4 catégories chacune dotée d’une application de nettoyage différente.

Ces catégories dépendent principalement du régime des monobrosses.

Les monobrosses Low speed par exemple développent un régime de 200 rotations par minute maximum et s’utilisent pour récurer les sols.

La rotation des modèles High speed est deux fois plus élevée : jusqu’à 400 par minute. Ils conviennent pour lustrer les sols afin de leur rendre leur brillance.

Si vous souhaitez récurer et lustrer, optez pour une monobrosse Duo speed. En effet, ces modèles permettent de passer du régime low speed au régime high speed.

Et enfin, last but not least : la monobrosse ultra high speed. Avec un régime de pas moins de 1 500 rotations par minute, cette machine offre une grande brillance à votre sol.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces quatre types de monobrosses, lisez notre article détaillé à ce sujet sur notre blog.

En dépit des différences de vitesses de rotation et d’applications, leurs principes de fonctionnement sont identiques.

Chaque monobrosse est dotée d’un disque qui effectue un mouvement circulaire. Lorsque votre disque touche complètement le sol, vous traitez la même surface.

Lorsque l’utilisateur pousse ou tire la poignée de la monobrosse, seule une partie du disque est en contact avec le sol.

En fonction de la partie concernée, votre machine se déplacera vers la gauche ou vers la droite.

La force avec laquelle vous actionnez la poignée détermine la vitesse à laquelle la monobrosse effectue ce mouvement.

De cette manière, la machine vous offre un résultat que vous n’atteindriez jamais manuellement.

Les inconvénients d’une monobrosse traditionnelle

#1 Les monobrosses traditionnelles présentent un risque pour la sécurité

Le mouvement circulaire du disque crée un certain risque de sécurité pour deux raisons :

  1. Problèmes de câble : une monobrosse utilise un câble. Lorsque ce câble se retrouve sous votre disque, la machine l’entraîne extrêmement rapidement. De ce fait, vous risquez d’abord de tomber, mais aussi de provoquer des dégâts matériels. Dans le meilleur de cas, votre câble s’emmêle et est arraché de la prise de courant. Dans le pire des cas, votre câble est endommagé et vous arrachez la prise de courant du mur.
  2. Risque de glisse : lorsque vous démarrez la machine et que le disque n’est pas positionné bien droit, il se peut que la machine glisse à gauche ou à droite. De nombreux murs et objets ont déjà été endommagés de cette manière.

#2 Les monobrosses traditionnelles gaspillent les liquides

En outre, le mouvement circulaire n’est simplement pas efficace pour nettoyer à l’eau.

Votre disque fonctionne comme une centrifugeuse qui propulse l’eau et le produit de nettoyage vers l’extérieur. Dès lors, une partie de l’eau sert effectivement à nettoyer votre sol, mais vous gaspillez souvent le reste.

#3 Les monobrosses traditionnelles sont peu maniables

Lorsque vous utilisez régulièrement une monobrosse, mieux vaut avoir une bonne condition physique et un maximum de force.

En effet, elle n’est pas spécialement facile à manier et il est indispensable d’en garder le contrôle aussi bien pour la sécurité de l’agent de nettoyage que pour celle des personnes présentes, des murs et des objets.

#4 Les monobrosses traditionnelles ont une puissance de nettoyage limitée

Étant donné que vous basculez la machine pour la faire passer de gauche à droite, seule une partie du disque est en contact avec le sol.

De ce fait, vous n’exploitez jamais la capacité totale de votre brosse ou pad et il vous faut plus de temps pour nettoyer une même surface.

Le fonctionnement d’une monobrosse orbitale

Heureusement, il existe depuis peu une alternative reprenant les applications des monobrosses traditionnelles, mais sans leurs inconvénients : la monobrosse orbitale.

Le secret de la monobrosse orbitale se situe au niveau des deux mouvements que le disque effectue simultanément.

Il y a d’une part le mouvement de rotation d’une monobrosse traditionnelle de 90 rotations par minute.

Et d’autre part, il effectue pas moins de 1 400 vibrations par minute.

Le modèle Disco Orbit de BOMA est en outre doté d’une pression de brosse de 50 kilogrammes ce qui permet un contact plus important avec le sol.

Cette plus grande force mécanique garantit un travail plus rapide et plus efficace.

Besoin d’un exemple visuel ? Dans ce cas, regardez les ralentis suivants.

Les avantages d’une monobrosse orbitale

#1 Les monobrosses orbitales sont maniables et sûres

Les mouvements combinés d’une monobrosse orbitale lui confèrent une stabilité lors de l’utilisation.

Votre brosse est toujours totalement en contact avec le sol ce qui vous assure un contrôle complet sur la direction de la machine à tout moment. 

Vous exercez donc une force nettement moindre sur un modèle orbital que sur un modèle professionnel.

De plus, ce type de machine ne dérape pas lorsque vous la démarrez. Vous créez donc un environnement plus sûr pour les personnes présentes, les murs et les matériaux.

Par ailleurs, le câble ne risque plus se coincer sous le disque qui est en contact permanent avec le sol. De ce fait, le câble ne peut plus terminer sous votre disque.

#2 Les monobrosses orbitales gaspillent moins d’eau et de produit

Le mouvement circulaire d’une monobrosse traditionnelle entraîne une expulsion de l’eau et du produit de nettoyage par force centrifuge. Votre disque tourne en effet à pas moins de 160 rotations par minute.

Une monobrosse orbitale n’effectue que 90 rotations par minute. De ce fait, l’eau n’est pas expulsée ce qui permet de réduire le gaspillage.

#3 Les monobrosses orbitales sont polyvalentes

Dans le cas des appareils traditionnels, le modèle dont vous avez besoin dépend de l’utilisation que vous en faites. En effet, le lustrage nécessite une autre vitesse de rotation que le nettoyage.

Une monobrosse orbitale récure et lustre en fonction de la brosse ou du pad que vous fixez sur l’appareil.

Une monobrosse orbitale assure donc sans problème toutes les applications des différents types de monobrosses traditionnelles.

#4 Les monobrosses orbitales ont une grande puissance de nettoyage

En plus d’être plus sûre, une monobrosse orbitale est aussi une option plus efficace.

En effet, le disque est en contact permanent avec le sol. Associé à 1 400 vibrations par minute et à une pression de la brosse de 50 kg, vous disposez donc d’une énorme puissance de nettoyage mécanique.

En fin de compte, vous nettoierez une même surface plus rapidement avec un modèle orbital qu’avec une monobrosse traditionnelle.

Les monobrosses orbitales représentent-elles l’avenir ?

L’ergonomie et la sécurité occupent une place de plus en plus importante dans le nettoyage professionnel.

Voilà pourquoi les avantages des modèles orbitaux répondent aussi aux besoins d’aujourd’hui. Ces machines constituent donc l’avenir.

Vous avez d’autres questions ou remarques ? N’hésitez pas à nous contacter sans engagement. Nous nous ferons un plaisir de vous aider ! Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Obtenez d'autres conseils de BOMA en vous inscrivant à notre bulletin d'information !